Trois portraits: à gauche Carla, au milieu Amal et à droite Lakshmi

Aurélien Gamboni

Artiste basé à Genève, Aurélien Gamboni (*1979) développe une pratique artistique d’investigation. Travaillant souvent par collaboration, il réalise des enquêtes de terrain qui se déploient ensuite sous forme d’installations, de textes ou de conférences/performances.

Dans chacun de ses projets, il s’attache à des images ou des fragments narratifs opérant comme des outils de pensée, qu’il emporte avec lui dans ses voyages pour collecter de nouveaux récits locaux entrant en résonance avec ces objets « médiateurs ». Après avoir mené une enquête de longue haleine sur L’escamoteur de Jérôme Bosch et l' »écologie de l’attention », il développe actuellement avec Sandrine Teixido une investigation sur le maelström <nouveau lien: https://ataleasatool.com> d’Edgar Allan Poe et les politiques de la nature, qui les a conduit du sud du Brésil au nord de la Norvège, jusque dans la région transfrontalière (USA-Canada) des Grands Lacs. Cette recherche a donné lieu à plusieurs expositions et performances dans des institutions (musée, centre d’art, biennale et festival) en Europe, au Brésil et aux Etats-Unis, ainsi qu’à deux pièces au Théâtre de l’Usine

Ancien co-curateur de l’espace d’art indépendant Forde (2006-2008), Aurélien Gamboni a également fait partie du collectif de chercheurs et d’artistes Save as draft (2010-2012) travaillant sur les représentations du changement climatique, et contribué au projet de recherche FNS The Anthropocene Atlas of Geneva (TAAG) de la Haute école d’art et de design–Genève, où il enseigne actuellement.

Le texte simplifié n'est pas disponible.

Artiste basé à Genève, Aurélien Gamboni (*1979) développe une pratique artistique d’investigation. Travaillant souvent par collaboration, il réalise des enquêtes de terrain qui se déploient ensuite sous forme d’installations, de textes ou de conférences/performances.

Dans chacun de ses projets, il s’attache à des images ou des fragments narratifs opérant comme des outils de pensée, qu’il emporte avec lui dans ses voyages pour collecter de nouveaux récits locaux entrant en résonance avec ces objets « médiateurs ». Après avoir mené une enquête de longue haleine sur L’escamoteur de Jérôme Bosch et l' »écologie de l’attention », il développe actuellement avec Sandrine Teixido une investigation sur le maelström <nouveau lien: https://ataleasatool.com> d’Edgar Allan Poe et les politiques de la nature, qui les a conduit du sud du Brésil au nord de la Norvège, jusque dans la région transfrontalière (USA-Canada) des Grands Lacs. Cette recherche a donné lieu à plusieurs expositions et performances dans des institutions (musée, centre d’art, biennale et festival) en Europe, au Brésil et aux Etats-Unis, ainsi qu’à deux pièces au Théâtre de l’Usine

Ancien co-curateur de l’espace d’art indépendant Forde (2006-2008), Aurélien Gamboni a également fait partie du collectif de chercheurs et d’artistes Save as draft (2010-2012) travaillant sur les représentations du changement climatique, et contribué au projet de recherche FNS The Anthropocene Atlas of Geneva (TAAG) de la Haute école d’art et de design–Genève, où il enseigne actuellement.


Singing in the name of …

Le 18 mai

Passé Trois portraits: à gauche Carla, au milieu Amal et à droite Lakshmi

Accessibilité Personnes à mobilité réduite


Nos gusta la Mala Vida 2023

Le 25 novembre

Passé

30 ANS / 30 HEURES

Du 27 septembre au 29 septembre 2019

Passé

I’M GONNA NEED ANOTHER ONE

Le 26 avril

Passé

JOHN M ARMLEDER & STEPHAN EICHER

Le 12 novembre

Passé

MALSTRØM 68N, partie 2

Du 11 juin au 14 juin 2015

Passé

MALSTRØM 68N, partie 1

Du 25 septembre au 04 octobre 2014

Passé

ONCE YOU POP THE FUN DOESN’T STOP

Du 06 novembre au 11 novembre 2012

Passé

HOW DO YOU LIKE MY LANDSCAPE

Du 06 janvier au 07 janvier 2009

Passé