Aurélien Gamboni

Artiste basé à Genève, Aurélien Gamboni (*1979) développe une pratique artistique d’investigation. Travaillant souvent par collaboration, il réalise des enquêtes de terrain qui se déploient ensuite sous forme d’installations, de textes ou de conférences/performances.

Dans chacun de ses projets, il s’attache à des images ou des fragments narratifs opérant comme des outils de pensée, qu’il emporte avec lui dans ses voyages pour collecter de nouveaux récits locaux entrant en résonance avec ces objets « médiateurs ». Après avoir mené une enquête de longue haleine sur L’escamoteur de Jérôme Bosch et l' »écologie de l’attention », il développe actuellement avec Sandrine Teixido une investigation sur le maelström <nouveau lien: https://ataleasatool.com> d’Edgar Allan Poe et les politiques de la nature, qui les a conduit du sud du Brésil au nord de la Norvège, jusque dans la région transfrontalière (USA-Canada) des Grands Lacs. Cette recherche a donné lieu à plusieurs expositions et performances dans des institutions (musée, centre d’art, biennale et festival) en Europe, au Brésil et aux Etats-Unis, ainsi qu’à deux pièces au Théâtre de l’Usine

Ancien co-curateur de l’espace d’art indépendant Forde (2006-2008), Aurélien Gamboni a également fait partie du collectif de chercheurs et d’artistes Save as draft (2010-2012) travaillant sur les représentations du changement climatique, et contribué au projet de recherche FNS The Anthropocene Atlas of Geneva (TAAG) de la Haute école d’art et de design–Genève, où il enseigne actuellement.