30 septembre 2016

TANZ I FAKTOR

Duree 2 h

Et si le temps d’une soirée vous vous laissiez inviter par Nils, Teresa, Tamara, Philippe, Lucie, Marion, Ioannis & Aoife ? Ce serait comme si les intervilles de la relève en danse contemporaine suisse venaient à vous ! Et ceci avec machines à fumée et perruques, drones et fessiers, danses folkloriques et résistances, regards et ressentis, statues et frissons à la clé… TU vous garantit des sensations pures.
« Des vérités pour nos pieds ! des vérités sur lesquelles on peut danser! » disait Nietzsche dans ses Poésies et c’est avec un même élan vers le mouvement que nous souhaitons vous inviter à la dernière date de cette tournée TANZ I FAKTOR.

Ioannis Mandafounis

Genevois, né en 1981, Ioannis Mandafounis étudie au Conservatoire de Paris. Avant de devenir chorégraphe indépendant, il fait parti du Göteborg Opera Ballet, de The Netherlands Dans Theater II et, a été membre de la Forsythe Company de 2005 à 2009. En 2004, il fonde la Lemurius Company à Athènes avec laquelle il crée plusieurs pièces pour le Kalamata Dance Festival et le Festival de Danse d’Athènes. En 2007, il crée le duo P.A.D en collaboration avec Fabrice Mazliah. La pièce a été produite par le Festival de Danse d’Athènes et a été présentée aux Journées de Danse Suisse (2011). Il crée également la pièce HUE, produite par la Forsythe Company pour le Bockenhimer Depot et Ouïe-Voir en collaboration avec Olivia Ortega (2010), Ces pièces ont été présentées en Suisse, en Europe et en Asie.
En 2007, il crée pour l’Opéra d’Athènes une nouvelle version de L’Après-midi d’un Faune. En 2009 il fonde en collaboration avec Fabrice Mazliah la “Compagnie Projet 11”. Ils créent ensemble ZERO (2009) et, en collaboration avec May Zarhy, Cover Up (2011). Ces pièces sont présentées et co-produites par de nombreux festivals et théâtres, tels que le Théâtre de l’Usine, l’ADC Genève, le Kunstenfestivaldesarts, le Kunstlerhaus mousonturm Frankfurt, la Forsythe Company, les Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis, le PACT Zollverein Essen etc.
En 2012, Ioannis bénéficie pour sa création Pausing du soutien de RESO – Fonds des Programmateurs. Parallèlement, Ioannis Mandafounis enseigne l’improvisation et crée des pièces pour des écoles de danse. C’est ainsi qu’il a été invité en 2011 par le Ballet Junior de Genève à créer une pièce de groupe, IN-FORMATION, pour les 24 danseurs de la compagnie. L’invitation a été renouvellée en décembre 2012 pour la création d’une pièce qui a été présentée dans le cadre des productions du Ballet Junior en mars 2013.
mandafounis.com
site de la compagnie

Lucie Tuma

Depuis 2010, Lucie Tuma vit principalement à Zurich et coproduit avec la Gessnerallee Zürich ainsi qu’avec différents théâtres et festivals en Allemagne, Scandinavie, France, Autriche et Suisse. Elle fonde en 2008 le duo Chuck Morris avec Cecilie Ullerup Schmidt. De 2015 à 2016, Lucie Tuma est Young Associated Artist de la maison de la danse de Zurich (Tanzhaus Zürich) et de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia et orchestre dans ce cadre la série PRIMA MATERIA (2015-2017).

Marion Zurbach

Marion Zurbach commence sa formation à l’Ecole Nationale Supérieure de Danse de Marseille Roland Petit. En 2000 elle intègre l’École Atelier Rudra Béjart et deux ans plus tard la “Companie M”, de Maurice Béjart.
A partir de 2003 elle fait partie successivement de l’ensemble du Ballet du Théâtre de Florence, du Ballet National de Marseille et du Bern Ballet (Konzert Theater de Berne). En 2015 elle fonde Unplush, une compagnie de danse indépendante basée à Berne.

Nils Amadeus Lange

Nils Amadeus Lange vit à Zurich et travaille comme artiste et star du porno. Il a étudié le théâtre à la Hochschule der Künste à Berne, où il a achevé un Master orientation arts performatifs. Il a travaillé dans des productions théâtrales à Bâle, Berlin, Berne, Cologne, Heidelberg et au Theater an der Ruhr. Ses pièces ont été présentées dans différents lieux en Suisse, Allemagne et Prishtina.
Nils Amadeus Lange

Tamara Alegre
Tamara Alegre works with dance and choreography. Born in Gran Canaria, she studied European Business and Psychology and worked as an underground music curator until 2016. She started to dance with La Ribot in 2013 (Laughing Hole), then Mårten Spångberg (Natten and La Nature IRL) and more recently with Nikima Jagudajev (Louisiana), Pan Daijing (Tissues) , Dora García and Carlos María Romero. She recently graduated from an MA in Choreography at DOCH in Stockholm where she has initiated, together with three colleagues, POSSE, a weekly extra-scholarly dance and reading group that shares texts and dance material, in a spontaneous and laid-back way, hosted by a different practitioner each time. She also curated a POSSE that became an event in a public swimming pool in Stockholm.
At the moment, her work evolves on sensual embodiment, sexuality and physical states as choreographic tools. She premiered her first dance work, FIEBRE, at Les Urbaines festival, Lausanne, Switzerland last December. The combination of working as a dancer, making her own work and being involved in collaborative practices is essential for her.
Teresa Vittucci

Teresa Vittucci a étudié au Conservatoire de Vienne, à la Ailey School New York, à la Salzburg Experimental Academy of Dance (SEAD) et à la Hochschule der Künste à Berne. Elle a terminé son Master orientation arts performatifs en 2013 et travaille depuis 2010 notamment avec deRothfils, make make produktionen, Staatstheater Mainz et MilchGänse. Elle a bénéficié d’une bourse de danceWEB à ImpulsTanz.
Teresa Vittucci