Juan Dominguez

Né à Valladolid en 1964. Performeur et chorégraphe, Juan Domínguez étudie le ballet, la danse contemporaine et la vidéo en Espagne et aux Etats-Unis. Il reçoit de nombreuses distinctions (Ministère espagnol de la culture, communauté de Valladolid et Conseil de la Culture et du Tourisme de Castille) pour étudier à la Movement Research de New York. A New York également, il étudie différentes techniques notamment au Limón Institute, à l’école de danse de Susan Klein, ainsi que le yoga au Jivamutki Yoga Centre.
Depuis 1987, il travaille en tant que performeur avec de nombreuses compagnies, telles que Bocanada Danza, Blanca Calvo cie, Los Ballets de Madrid, Carmen Cortés et Olga Mesa cie. Ainsi qu’avec des chorégraphes et performeurs de renom: Iñaki Azpillaga, Cesc Gelabert, Ana Buitrago, La Ribot, Cuqui Jerez, Gilles Jobin, Jérôme Bel, Xavier Leroy and Tino Shegal. Il travaille également comme assistant artistique avec La Ribot, Gilles Jobin, Carmen Cortés, Olga Mesa et Cuqui Jerez.
Depuis 1993, il enseigne dans des classes et des workshops et depuis 1992, il développe son propre travail en collaboration avec Blanca Calvo (Los Juan caballos,1992), Iñaki Azpillaga (7 montañas y 7 ríos video dirigée par Utray et Lamadrid 1993), Ana Buitrago (Retazos 1996), Susana Casenave (Peces 1996), et Carmen Cortés (Así que pasen 100 Años 1998).
Il crée également un certains nombre de vidéo : Un jarro de agua fría 1993, Bradou (1994), Jarabe Tapatio (1995), ainsi que les pièces : Pollo directamente (1995), El Pelirrojo (1997), The taste is mine (1999), All good spies are my age (2002) and The application (2005), Seven attempted escapes from silence (2005).
Il est en résidence à Podewil (Berlin) (2004 et 2005).
Depuis 2003, Il est directeur artistique du Festival In-Presentable à La Casa Encendida, à Madrid.