Adina Secretan

Formée en philosophie, littérature et danse à Genève et Lausanne, elle travaille en Suisse et ailleurs, comme chorégraphe, metteure en scène, danseuse, dramaturge, et médiatrice pour la danse et le théâtre. Elle a été assistante de recherche, a publié pour des revues de philosophie, littérature, ou arts scéniques, et a également été responsable pédagogique pour la médiation théâtrale (CAS en animation et médiation théâtrale, HETSR).

En 2012, elle intègre le réseau international d’artistes Sweet&Tender, basé sur des principes d’échanges de compétences et d’autogestion.

Selon ce que l’on pourrait peut-être nommer slow art, les recherches qu’elle mène avec sa compagnie, La Section Lopez, macèrent plusieurs saisons… avec le souci de donner du soin et du temps pour collecter lectures, références, expériences pilotes en studio ou dans d’autres espaces. Portés plutôt longuement, les bagages théoriques, les signes et les pensées se déposent ensuite sur scène dans une approche physique, sensualiste, et féroce.

Depuis 2012, elle poursuit une recherche sur le partage de l’espace, l’angoisse de la pression démographique, et la pulsion de fermeture.