Eszter Salamon

Eszter Salamon est chorégraphe et danseuse.

Depuis 2001, elle créée ses propres pièces: en solo, comme “What A Body You Have, Honey” (2001), et “Giszelle” (2001), en collaboration avec Xavier Le Roy, ou Reproduction (2004), pièce pour huit danseurs. Elle est l’auteur de “Magyar Tàncok” (2005) qu’elle crée avec des artistes traditionnels hongrois, du quatuor “Nvsbl” (2006), du film-chorégraphie “AND THEN” en collaboration avec Bojana Cvejic, du concert “Without You I Am Nothing” (2007) avec Arantxa Martinez, de “Dance #1/Driftworks” (2008), duo créé avec Christine De Smedt et de “Voice Over ” (2009), solo commandé et interprété par Cristina Rizzo. En 2010, elle présente “Dance for Nothing” d’après “Lecture on Nothing” (1949) de John Cage et avec Peter Böhm, Bojana Cvejic et Cédric Dambrain “TALES OF THE BODILESS” (2011).

Son travail est régulièrement présenté en Europe et en Asie, dans divers réseaux. En tant que danseuse, elle a collaboré avec des chorégraphes tels que Sidonie Rochon, Mathilde Monnier et François Verret.
Salamon est également assistante pour la mise en scène de l’opéra “Theater der Wiederholungen” de Bernhard Lang (dirigé par Xavier Le Roy, Steirischer Herbst Festival, Graz, 2003) et crée la mise en scène d’une pièce de Karim Haddad dans le cadre du projet “Seven attempted escapes from Silence” (Staatsoper Unter den Linden, Berlin, 2005).

À la suite de “Transformers”, projet élaboré au cours d’ateliers en Europe, au Mexique et au Japon en 2009, Eszter Salamon présentait pendant ImPulsTanz 2011 à Vienne un nouveau duo avec Christine De Smedt, “Dance#2”. En Juin 2012 “Melodrame“, un solo de performance-documentaire a été crée dans le contexte du Berlin Documentary Forum 2 à Berlin au Haus der Kulturen der Welt.