Daniel Maszkowicz

Artiste suisse vivant à Genève, Daniel Maszkowicz (né Daniel Siemaszko) est à la fois ingénieur chercheur scientifique, programmateur pour le Cinéma Spoutnik – acteur important de la culture alternative genevoise – et performeur pluridisciplinaire dans divers projets tels que Le Grand Choeur Noise, SM Noise et Conférence Noise. Ayant travaillé en tant que chercheur au CERN – Centre Européen pour la Recherche Nucléaire – il a collectionné nombre d’enregistrements sonores provenant d’équipements et machines trouvées entre laboratoires et tunnels.

Sa collaboration avec Emma Souharce a amené la création de Biblioteq Mdulair, orchestre musical composé de générateurs de fonctions et oscilloscopes. Ce projet propose une musique électronique primitive immersive et hypnotisante, souvent accompagné de Synkie – synthétiseur vidéo modulaire et analogique conçu par le collectif suisse [ a n y m a ]. Le produit de cette collaboration a été présenté de nombreuses fois en Europe, ainsi qu’à Moscou en Russie. Le premier disque vinyle de Biblioteq Mdulair est sorti en mai 2018 via les labels Copypasta Editions et Aussenraum Records.

Son projet solo fait usage de l’environnement de programmation SuperCollider pour la création de pièce sonores en multidiffusion. Avec ses machines virtuelles il génére des sons ambiants doux et bruitistes à la fois, pour une immersion d’ondes cérébrales avec de multiples effets binauraux. Ce projet fut aussi l’occasion de nombreuses collaborations et de créations sonores, audiovisuelles et performatives, allant de l’installation contemplative au concert rock via sa collaboration avec le groupe de black metal genevois Rorcal.

Performeur, il utilise à plusieurs occasions la pratique du bondage pour des performances en autosuspension, mettant son corps en situation d’exposition et de tension physique dans le cadre de diverses pièces militantes pour la diversité des genres et des sexualités. Il a travaillé notamment avec la metteuse en scène Isabelle Chladek, la réalisatrice Maria Beatty et la performeuse Sadie Lune. Avec trois artistes genevois·x·es, il participe à la création d’une pièce performative intimiste et sonore intitulée SM Noise qui propose un regard féministe sur les pratiques BDSM, explicitant des notions allant à l’encontre des idées hétéronormées et préconçues du grand public.

Daniel Maszkowicz a présenté son travail internationalement avec le soutien de ProHelvetia et la République et Canton de Genève, il a aussi participé à la création de plusieurs bandes sonores originales.

https://ooo.szkmd.ooo