Facebook Instagram Email

du 12 au 18 mars 2020

Tituba

“Ce qui va être rapporté s’est passé quelque part mais cela aurait pu se passer ici aujourd’hui ou demain.”

FANON Frantz, Les damnés de la terre, La Découverte Poche, 2002, p. 229.

Tituba est une adaptation théâtrale du roman « Moi, Tituba, sorcière… Noire de Salem » de Maryse Condé. Inspirées par la tradition orale des (in)vaincus, le collectif Faites des Vagues et Mélissa Catoquessa donnent vie à Tituba, esclave noire oubliée, dans une performance contée célébrant sa puissance et sa résilience. Aussi libre d’esprit qu’elle n’est captive de sa condition, Tituba est un concentré des paradoxes marquant la vie des femmes noires, à son époque comme à la nôtre. Une odyssée spatiale et temporelle partant de la Barbade, passant par Salem, et qui fera résonner l’histoire des murs de l’Usine.


photo: Adriano Parata

Proposition et concept Faites des Vagues et Mélissa Catoquessa
Jeu Mélissa Catoquessa
Texte adaptation libre de "Moi, Tituba Sorcière... Noire de Salem" de Maryse Condé Inès El Shikh avec l'assistance d'Idil Abdulle et Vista Eskandari 
Coordination Yasmeen Chaudhry
Mise en scène Florence Auvergne-Abric
Assistante à la mise en scène Léa Eigenmann
Musique Ka(ra)mi
Création lumière Juliette Riccaboni
Conseils habillage Lorène Batchinsky
Aides voix Alziro Catoquessa, Arblinda Dauti, Mélissa Engone, Michel Favre, Miguel Fraga, Nicolas Mirlesse, John Schlegel, Atalio Wyss, Cédric Djédjé,  Hamidou Diallo et Felicia Pavlides
Regard extérieur Noémi Michel
Celleux dont les vagues nous portent Tituba et nos ancêtres 
Co-production TU - Théâtre de l’Usine
Avec le généreux soutien de la Loterie Romande et la Fondation Emilie Gourd.

Un grand merci à Maryse Condé pour sa confiance et sa générosité et à Fanny de l’Agenda Azanya qui a rendu cette rencontre possible.

Collectif Faites des Vagues

Le Collectif Faites des Vagues a la conviction que c’est en refusant de se plier aux impératifs contradictoires de l’altérisation d’un côté et de la standardisation de l’autre que les personnes issues des groupes minorisés que nous sommes s’affirment, se créent des espaces de liberté et posent un regard nuancé sur le monde. Dans un contexte où les violences et les inégalités qui touchent les personnes minorisé-e-s ne décroissent pas, nous nous mobilisons contre le racisme, le sexisme, l’hétéronormativité et le validisme en mettant au jour la manière dont des personnes sont à la croisée de ces inégalités. Faites des vagues a pour but de susciter la réflexion et l’action par la culture, les arts et le débat autour des questions sur les identités et les appartenances multiples.

https://www.facebook.com/faitesdesvagues/

Mélissa Catoquessa

Mélissa Catoquessa a fait des études de lettres et suivi parallèlement une formation théâtrale au sein du Conservatoire Populaire de Musique Danse et Théâtre de Genève qu’elle a terminé en 2016. Ses expériences scéniques se sont, jusqu’à présent, tournées plutôt vers le répertoire classique avec des interprétations dans des pièces de Feydeau, Guitry ou encore Tchekhov, dans des mises en scène de Michel Favre. Mélissa travaille également dans le cinéma et la télévision, en apparaissant notamment dans Opération Casablanca de Pascal Nègre ou encore dans Alice, court-métrage de Juliette Bertoldo. En outre, Mélissa incarne de façon hebdomadaire le WRAP-UP de Tataki, média RTS. Avec ce premier projet de création, Mélissa entend faire fusionner plusieurs de ses passions : l’histoire, la littérature et la scène.