Sème la grève

10 Fév.
13 Fév.

« Hôtel très moyen. Le personnel de la réception et de la restauration est très attentif et serviable. Le nettoyage de la chambre n’a pas été fait un jour. Piquet de grève à l’entrée de l’hôtel avec du zouk sortant des hauts parleurs placés sous les fenêtres des clients. Pas très engageant. Note: 2/5. » 

Une cliente de l’Hôtel Ibis Clichy-Batignolle à Paris, Trip Advisor, janvier 2020. 

 

Les métiers de l’entretien et de la propreté, dont les travailleuses sont majoritairement des femmes racisées issues de l’immigration, constituent un véritable laboratoire de la précarisation du travail. Contre les conditions désastreuses auxquelles elles ont été et continuent d’être confrontées, de nombreuses travailleuses n’ont pas d’autre choix que de s’engager dans la lutte. À travers les paroles rapportées de ces femmes puissantes, inspirantes et révolutionnaires, Qui récolte le vent, sème la tempête  nous raconte comment elles ont tenu tête face à une multinationale de l’hôtellerie grâce à une grève exceptionnelle, et ceci jusqu’à la victoire. Qu’est-ce qui a permis un tel succès? Quel rapport de force a été instauré? Quelles leçons pouvons-nous en tirer pour nos propres luttes? Comment transmettre nos résistances et nos victoires aux générations futures?

 

Pour aller plus loin…

Podcasts:
– 24 juin 2021, À l’écoute des solidarités: Inégalités de genre et pauvreté Avec Tiziri Kandi et Françoise Vergès

– 8 juin 2021, France Culture, Les pieds sur Terre: Les guerrières victorieuses de l’hôtel Ibis: https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/les-guerrieres-victorieuses-de-lhotel-ibis

Vidéo:

– 3 juin 2021, L’anticapitaliste: Ibis Batignolles : retour sur 22 mois de lutte https://www.facebook.com/anticapitaliste.presse/videos/820343032208635

– 29 janv. 2021, Reporterre: « On tient, on va gagner » : La longue lutte des femmes de chambre de l’Ibis Batignolles https://www.youtube.com/watch?v=wQJokSbyoG0

Articles concernant les luttes en Suisse:

 

Distribution

Écriture, mise en scène: Ramaya Tegegne
Dramaturgie, assistante mise en scène: Erika Nieva Da Cunha
Jeu: Orlena Pimenta, Latifa Djerbi, Aisla Candelaria
Scénographie, costumes: Camille Farrah Buhler

Musique, regard extérieur: Chienne de Garde
Lumière: Vicky Althaus
Regard extérieur: Gemma Ushengewe
Aide jeu: Julia Perazzini
Collaboratrices scientifiques: Tiziri Kandi, Marlene Carvalhosa Barbosa
Guest musique: Princesse Daniel
Son: Stephen Band
Merci: CGT-HPE, Chimaine Maganga, Clothilde Solange Wemaguila, Tatiana Rihs, Less Chavaillaz, Kivilçim
Production: Privilège
Co-production: TU – Théâtre de l’Usine
Soutiens: Ville de Genève, Loterie Romande, Fondation Irène Reymond, Pro Helvetia, Fondation Simón I. Patiño, Fondation Art Explora, Fondation Fluxum, Fondation Casino Barrière

Crédit photo n°1: © CGT-HPE

Crédit photos n°2,3,4 : Eden Levi Am

Réservation

  • Réservations

    Cet évènement est complet.

  • Réservations

    Les réservations sont closes pour cet évènement.

  • Réservations

    Les réservations sont closes pour cet évènement.

  • Réservations

    Les réservations sont closes pour cet évènement.

 

Samedi 12 février, présentation des luttes !!!

Tour d’horizon de la lutte à Clichy-Batignolles ainsi que les résonances locales à Genève avec:
– Sylvie Esper Kimissa, gréviste Hôtel Ibis Clichy-Batignolles, Paris
– Rachel Keke, gréviste Hôtel Ibis Clichy-Batignolles, Paris
– Tiziri Kandi, animatrice syndicale de la CGT-HPE, Paris
– Claude Levy, animateur syndical de la CGT-HPE, Paris
– Merita Elezi, la secrétaire syndicale du SIT pour le nettoyage, Genève

A 20h30 à l’issu de la représentation de Sème la grève. Sans réservation, entrée libre.
Repas prix libre sur place <3