LA MARIAGE *

Mariage trans* non binaire et transculturel

  • Rendez-vous à 15h à la Marie de Carouge pour la cérémonie civile.
  • De 16h à 17h, parade de la Mairie de Carouge au TU-Théâtre de l’Usine animée par crazinisT artisT.
  • 17h à 19h30, apéro et repas offerts.
  • 19h30 à 00h00, Ball, performances et musique – Prix Libre (conseillé 10.-)

Nous avons l’énorme plaisir de présenter, une nouvelle fois cette saison, une oeuvre aux confins des formes et des genres artistiques. Meloe et Eytana se marieront pour de vrai le 27 octobre. Ce mariage trans* est rendu possible par leurs genres assignés à la naissance encore inchangés sur les papiers d’identité.

Ces deux personnes acquerront tous les droits auxquels le mariage hétéro civil donne accès comme la naturalisation facilitée, le droit à l’adoption ou encore le droit à la procréation assistée. Une fois les genres assignés à la naissance modifiés sur les papiers d’identités (dans quelques mois), leur union se verra transformée en PACS et ielles se verront  perdre tous ces droits.

A partir de ce constat, Meloe et Eytan décident de faire de cette possibilité une oeuvre artistique. On parle de mariage en se mariant.

Les deux artistes choisissent d’étendre leur espace d’expression performative et artistique à l’extérieur du théâtre. La journée commencera à la mairie de Carouge (15h), institution étatique et juridique puis, après avoir exaucé leurs voeux, ielles prendront la tête d’une procession décadente. Dans la rue, espace public et lieu routinier, quotidien,  une marche animée par l’artiste crazinisT artisT conduira le public au théâtre. Après un apéro et un repas ouverts à tout le monde, ielles proposeront une soirée de performances et de musique qui prendra la forme d’un ball queer (catégorie WEDDING REALNESS). Ivy Monteiro, déesse du drag, donnera l’occasion à chacun.e.x de se marier symboliquement à la personne, à la notion ou à la chose de son choix, en bénissant l’union libre et choisie.

Après que toutes les personnes qui souhaitent se marier aient exaucé leurs vœux, Black Bone (afro beat), Sirenessa (trap bounce gabber), Sheerday (tech-house mutante) et Marianne nous projetteront dans un spectre de danse qui défiera la réalité.

Dress code proposé : Wedding Extravaganza

Seules deux personnes sont habilitées à faire des photos ou à filmer des invitées et des performeurices/djs durant l’événement. Toutes personne faisant des photos sans consentement ou agressive moralement, physiquement ou sexuellement sera renvoyée par notre équipe de gardes du corps “awareness team”. Aucun propos raciste, transphobe, homophobe, ou blessant pour les personnes en situation de handicap/neuroatypique/ayant une apparence hors “norme” ni aucun comportement sexiste ne sera toléré.

Bone Black

Bone Black  AFRO BEAT // AFRO HOUSE // BAILE FUNK // GQOM // HIP HOP
Dj et co-fondateurx du collectif QULT (CH), iel organise des soirées queer à Lausanne et mixe aussi bien en Suisse qu’à Berlin ou à Paris.

CrazinisT artisT // IG: crazinist_artist

Va-Bene Elikem Fiatsi also known as crazinisT artisT is a Ghanaian multidisciplinary artist living and practicing in Ghana. [sHe/it…] was born in Ho, Volta Region of Ghana in September 1981.

crazinisT artisT got [sHe/it…]’s Bachelor Degree in Fine Arts – BFA (Painting) in 2014 from the Kwame Nkrumah University of Science and Technology (KNUST), Kumasi, Ghana where [sHe/it…] is currently completing [sHe/it…]’s MFA

[sHe/it…]’s belief in unconditional love for humanity, regardless of one’s sense of belonging or identity, pushes [sHe/it…]’s works to investigate and question our quest for socio-cultural supremacy over marginalized people, political injustice, violence, vulnerabilities, human sense of mortality and objectification.

However, crazinisT uses [sHe/it…]’s body as a thought provoking tool and material that confronts and exploits the stereotypical aesthetics of marginalized citizens within ‘so-called’ civilized societies while exploring ‘rituals of identity’, and the tension between ‘exhibitionist and voyeurs’, the public and privacy through performance photography, nomadic performance (the walking art), experimental videos, films and installations

www.crazinistartist.com

Extrait de sa performance .myBoDyisaPrison…

Eytana Acher

Eytana Acher est une personne non binaire (elle) née en 2000 et ayant grandi à Genève.

Elle débute la performance en octobre 2017 dans le cadre de la performance de Rhoda Davis et Meloe Gennai au Silure (Genève). Leur spectacle a depuis été présenté à la Reliure, aux Bains des Pâquis et au Spoutnik.

En 2018, elle est actrice dans deux moyens métrages, « Louis et le lévrier magique » de Federico Reichel; et « Lou » de Francesca Lipo.

La même année, elle s’essaie au Drag dans le cadre de collaborations avec la compagnie Genevegas.

Elle vient d’achever son court-métrage intitulé « Chez Brigitte », un documentaire traçant des moments de vie de quatre personnes non binaires  (qu’elles soient ou non sur le spectre trans*).

Ivy Monteiro // IG: hellatropikah

Ivan Monteiro (from São Paulo, Brazil) has a BA in Multimedia and Performance in Zurich (ZHDK) and a BA in Social Communication (Anhembi Morumbi). Ivan is a developer of practices and performative roles in Dance, Music, and Visual Arts. They are a natural shapeshifter, re-imagining and re-conceptualizing femininity, gender, social and race through (dis)identification. Ancestrality and Spirituality are reshaped and envisioned in queer futuristic pieces where the artist takes place as protagonist most of the time. Ivan also goes by the name “Tropikahl Pussy”, an alter-gender-bender ego, producing “draglesque” and live music performances.

www.ivanmonteiro.net

Meloe Gennai // IG : meloe_ayaan

Meloe est une personne non binaire poète, écrivain.e, performer, acteur.ice
et activiste transgenre né.e à Genève en 1986 et diplômé.e en Droit, en Germanistique et en Histoire des Universités de Genève, Berlin (Humbold) et Berne. Iel a été invité.e à déclamer ses poèmes et à performer/jouer en Suisse romande et alémanique ainsi qu’à Paris, Strasbourg, Reims, Berlin, Bruxelles, Lisbonne, Madrid (World Pride 2017) et Antananarivo.

Dans ses performances (français, anglais, allemand), Meloe développe des thèmes comme les vestiges de l’esclavage dans le corps des descendants d’esclave, la déconstruction du service ; la visibilisation des genres, des sexualité, du travail gratuit, des rapports de pouvoir ; la survie et le radical self care, les espaces que l’on peut créer et la joie d’être et d’aimer.Meloe est lauréat.e des Biennales Robert Goffin de la poésie (Belgique, 2012). Son premier recueil de poésie est publié en 2017. Meloe est bénéficiaire d’une bourse d’aide à l’écriture de la ville de Genève 2018-2020.

Moonchild // IG: m00n_child69

Moon Child aka Tokyo Revlon, 20 ans

J’ai découvert le monde de la performance depuis tout petit avec ma mère. Elle chantait souvent dans les soirées traditionnelles : j’adorais la regarder se préparer puis monter sur scène et chanter devant tout le monde comme ça. Un jour avec un ami on s’est dit qu’on allait faire la même chose : monter sur scène et chanter, danser, ça c’était la Belle Époque ; je devais avoir entre 6 et 10 ans. A mes 13-14 ans, j’ai découvert le voguing grâce au cours de Mother Hanzy Keat Labeija, et j’ai complètement fell in love de cette danse. J’avais fait mon coming out à ma mère quelque temps auparavant et elle m’a dit ne pas vouloir « financer cette danse de pd ». Mais bon quand on aime on le fait quand même, j’ai continué presque deux ans, seul dans ma chambre. Puis après cela j’ai commencé à sympathiser avec Hanzy, et c’est là que j’ai rencontré ma mother Bruna Revlon, au fur et à mesure ce sont eux qui m’ont formé, ils m’ont expliqué que le voguing n’est pas seulement de la danse mais qu’il s’agit tout d’abord d’une culture de la Ballroom scene. J’ai walk un ball a Amsterdam à mes 15-16 ans en me faisant chope deux fois lol. Ensuite j’en ai walk un en suisse à 17 ans quand j’ai eu mes 10’s. Le dernier était en mai 2018 (pour moi ça a été mon 1er vrai ball).

Sheerday

www.sheerday.net

FB

Sirenessa

Sirenessa est née à nouvel an au Turfu. elle essai de recréer cette sensation quelle a eu la première fois ou elle à entendu de la Dubstep au Romandie. heureusement la Dubstep c’est fini depuis 2011 mais la Gabber, la Trap et la Bounce c’est immortel.

Tieta lux // IG: calcinhatreta

Targeted and threatening tragic comedian, telepathic stripper, cangaceira transviada.

Performeur.ices : Ivy Monteiro (Zürich/São Paulo), CrazinisT artisT (Acrra), Tieta Lux (Sertão/Berlin), Moonchild (Lausanne), Eytana Acher (Genève), Meloe Gennai (Genève)

DJS : Black Bone (afro-electro-pop), Sirenessa (trap bounce gabber), Sheerday (tech-house mutante)

Special guests : Queerkami, Effi Meister (Heaven Drag Race), House of Genevegas @GeneVegas, Steffi

Décors : Eytana Acher, Corinne Buntschu