TU — THÉÂTRE DE L’USINE

La saison 15–16, c’est un peu la nostalgie du temps qui passe. La technologie qui nous dépasse, le rythme des échanges dans un monde désubstantialisé où les hommes meurent électrocutés par leur perche à selfie un soir d’orage. Des Narcisse contemporains, critiques, qui écouteraient Balavoine et J.-J. Goldman pour ne pas oublier qu’ils vont crever.

Alors ils essaient de laisser une trace, en dansant, en chantant, en créant, …

N’oublions pas le love, seul et unique leurre encore envisageable.

Allô, allô Monsieur l’ordinateur
Dites-moi, dites-moi où est passé mon coeur

Dorothée, Allô allô Monsieur l’ordinateur