Création

« Pour nous, par nous, avec amour. » (Collectif Mwasi)

Close Friends (ami.x.e.s proches) est une conversation entre deux amies, deux afropéennes, deux artistes, dans un salon de coiffure situé quelque part entre Baltimore, Kampala, Lisbonne et Genève. Le salon, un espace intime et public, où l’on parle de tout et de rien, un lieu de soin, de protection, de communauté, de spéculation, de résistance, de coopération et de flamboyance, pour combattre les technologies de domination et reprendre possession de nos désirs, de nos imaginaires, et de nos histoires.

****

“ By us, for us, with love.” (Mwasi collective)

Close Friends is a conversation between two friends, two afropeans, two artists, in a beauty parlor situated somewhere between Baltimore, Kampala, Lisbon and Geneva. The salon, an intimate and public space, a place where we can talk about anything and everything, a place of care, protection, community, speculation, resistance, cooperation and flamboyance to fight the technologies of domination and reclaim our desires, our imaginations and our stories.

*en anglais avec traduction en français / in English with French translation available

Distribution

Proposition, concept et performance: Ramaya Tegegne
Concept, musique et performance: Soraya Lutangu – Bonaventure
Dramaturgie: Jeremy Nedd
Création lumière: Juliette Riccaboni
Regard et vidéo: Erika Nieva da Cunha
Technique son: Frédérique Jarabo, Karine Guignard
Technique vidéo: Ali-Eddine Abdelkhalek
Interprétation: Amal Achaibou
Co-production: TU - Théâtre de l'Usine

Avec le généreux soutien de Pro Helvetia, Ville de Genève, Fondation Leenaards, Fondation du Jubilé de la Mobilière, Canton de Genève.

Réservation

  • Réservations

    Cet évènement est complet.

  • Réservations

    Les réservations sont closes pour cet évènement.

  • Cette représentation aura lieu en mixité choisie* pour personnes racisées*. Prix libre.

    This show will be open to PoC audience only. Pay-what-you-can entrance fee.

     

    *Racisé.e.x.s: « la “race” n’existe pas mais des groupes et des individu.e.x.s font l’objet d’une “racisation”, d’une construction sociale apparentée à une définition historique et évolutive de la “race”. Les processus de racisation sont les différents dispositifs – juridiques, culturels, sociaux, politiques – par lesquels des personnes et des groupes acquièrent des qualités (les Blancs) ou des stigmates (les “autres”). »

    *Mixité choisie :ou le fait de créer des espaces non-mixtes selon certains critères. Se pratique de manière implicite dans de nombreux cercles sociaux et professionnels. Les espaces non-mixtes de pouvoir entre hommes blancs et riches, par exemple, sont multiples. Dans les pratiques militantes, la mixité choisie est un outil de lutte entre personnes affectées négativement par les systèmes oppressifs. Une réunion ou une rencontre entre personnes concernées par la même oppression permet de s’offrir un moment de répit, trouver de la solidarité, libérer la parole, identifier et planifier les luttes. C’est une proposition essentielle pour comprendre ce qui se passe, quelles sont les urgences et comment avancer face à un système de domination.

    (Inspiré de http://www.lallab.org/6-raisons-pour-lesquelles-les-reunions-en-non-mixite-sont-importantes/)

    Réservations

    Les réservations sont closes pour cet évènement.

  • Réservations

    Cet évènement est complet.