Festival Local 2002

Le Théâtre de l’Usine a pour vocation principale l’encouragement à la jeune création. Le festival local est un des axes que nous avons développé pour atteindre ce but.
Au fil des éditions, nous avons adapté notre démarche pour qu’elle corresponde aux besoins des danseurs. L’idée est de mettre en place un encadrement pédagogique, technique et critique qui permette aux danseurs de développer un travail aussi professionnel que possible.

Dès le mois de février, nous agendons cinq à six réunions qui regroupent les participants, les parrains et marraines et les responsables de la programmation du Théâtre de l’Usine.

Parrains et marraines
Les parrains et marraines sont des personnes qui ont une pratique professionnelle plus ou moins longue dans les domaines suivants : la chorégraphie, la mise en scène et les Beaux-arts. Chaque participant choisi, en fonction de ses affinités, un parrain qui suivra son travail, selon un rythme qu’ils déterminent ensemble.

Nous avons invité cette année Sandra Vinciguera (critique au courrier, metteur en scène), Estelle Héritier (chorégraphe), Paola Pagani (metteuse en scène, comédienne), Nicklaus Strobel (étudiant aux beaux-arts – section vidéo).

Dimanche 16 juin à 12h30 au Théâtre de l’Usine
brunch / discussion: le manque de formation professionnelle en danse en Suisse
Avec Estelle Héritier (AVDC / chorégraphe), Thierry Spicher (l’Arsenic), Corinne Rochet et Nicholas Pettit, fondateurs du collectif le Marche-pied et le Théâtre de l’Usine entre autres.