Tony Chakar

TONY CHAKAR Architecte | auteur
Ses travaux incluent : A Retroactive Monument for a Chimerical City (Ashkal Alwan, Beyrouth,1999) ; All That is Solid Melts Into Air (Ashkal Alwan, Beyrouth, 2000) ; Four Cotton Underwear for Tony (produit par Ashkal Alwan et présenté à la TownHouse Gallery au Caire, à la Tapiès Foundation à Barcelone, au Witte de With à Rotterdam, dans le cadre de Contemporary Arab Representations, un projet dirigé par Catherine David en 2001-02) ; Rouwaysset, a Modern Vernacular (avec Naji Assi, in Contemporary Arab Representations, Biennale de Sharjah et Sao Paolo, S.A., 2001-03) ; Beirut, the Impossible Portrait (Biennale de Venise, 2003) ; The Eyeless Map (Ashkal Alwan, Beyrouth, 2003) ; We Can Make Rain But No One Came To Ask (avec Walid Raad, Francfort, 2003) ; My Neck is Thinner than a Hair, une lecture/performance avec Walid Raad et Bilal Khbeiz, présentée à Beyrouth, Bruxelles, Paris, Berlin, Londres, Bâle et Singapour (2004) ; A Window to the World (Ashkal Alwan, Beyrouth, 2005) ; Modern Art Oxford (2005) ; Various Small Fires (The Royal College of Art, Londres, 2007) ; Memorial to the Iraq War (ICA, Londres, 2007). Il participe également à Al Mulhaq (le supplément culturel de Annahar) et à d’autres magazines d’art européens, et enseigne l’Histoire de l’Art et de l’Architecture à l’Académie Libanaise des Beaux arts (ALBA), Beyrouth.