Facebook Instagram Email

Thomas Köppel

Thomas Köppel né en 1983 à Zurich, vit et travaille à Genève. Après une expérience professionnelle de plusieurs années en tant que dessinateur en bâtiment, Thomas Köppel s’inscrit à la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève (option Art/Action) et obtient en 2010 son diplôme de Bachelor en arts visuels. Il commence ensuite des études en physique à l’université de Genève et poursuit parallèlement son activité artistique. Depuis 2009 il travaille avec le collectif de performance californium 248, avec lequel il est en résidence au Théâtre de l’Usine à Genève en 2010. La même année le collectif participe au prix d’encouragement pour les arts de la scène Premio et atteint la troisième place avec la performance please advise as necessary. En 2011 le collectif gagne le Prix suisse de la performance (prix jury et publique) avec la performance dans l’espoire de retenir votre attention. Au cours de cette année Thomas Köppel participe à l’exposition Plattform 11 à Zurich. De 2011 à 2014 il est assistant à la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève et donne des workshops en «physical computing» et électronique. En 2012 il travaille avec Lina Saneh et Rabih Mroué et assiste dans ce cadre la création technique de la pièce 33 tours et quelques secondes. En 2013 il crée la scénographie pour la pièce 7 minutes de terreur du performeur hollandais Yan Duyvendak et collabore avec l’artiste anglo-norvégienne Caroline Bergval et le musicien norvégien Ingar Zach dans la performance Drift. En 2015 il travaille pour la production Suite N°2 de Joris Lacoste.

thomas.werkstadt.ch