République Ephémère


Un projet porté par:

Michèle Pralong est une praticienne de théâtre basée à Genève. De 2006 à 2012, elle a co-dirigé le GRÜ/Transthéâtre Genève avec la metteure en scène Maya Bösch. Au travers de cette institution transdisciplinaires, elle a conçu et porté, en collaboration avec Maya Bösch, de nombreux projets d’envergure, dans des configurations de création complexes, impliquant de larges équipes de créateurs (Les Perses, Let’s perform democracy !, Focus Müller). De 2013 à 2014, elle travaille pour le Théâtre de Vidy. Au Théâtre de Poche à Genève, elle a mis en scène Au Bord de Claudine Galéa en 2016, et J’appelle mes frères de Jonas Hassen Khemiri en 2017. A La Bâtie-Festival de Genève , elle présente en 2018 (elle s’assit), et en 2019 Finalement, tout s’est bien passé. Essai sur la colère.

Julie Gilbert est auteure et scénariste. Elle écrit pour le cinéma, essentiellement avec le réalisateur Frédéric Choffat. Ils réalisent ensemble les longs métrages La Vraie vie est ailleurs, Mangrove (avec Vimala Pons ) et My little One (avec Anna Mouglalis et Mathieu Demy) ainsi que des courts- métrages, des documentaires et des émissions radio. Elle écrit aussi pour le théâtre. Elle est trois fois lauréate du prix SSA, et bénéficie de la bourse Textes-en-scènes sous la direction d’Enzo Cormann. Ses textes Les 13 de B., My Swiss Tour, Outrages Ordinaires, FRIDA/DIEGO, Je ne suis pas la fille de Nina Simone, sont joués entre la Suisse, la France et le Québec. En 2016, elle est lauréate de la bourse littéraire Pro Helvetia pour le texte Au milieu de la nuit. Son dernier projet, La Bibliothèque sonore des femmes est programmé en 2020 dans le cadre de la Scène suisse en Avignon.

Dominique Perruchoud est active dans le domaine des arts de la scène en Suisse romande depuis 2000, d’abord à la Comédie de Genève comme directrice administrative et financière de 2000 à 2007, puis au Théâtre de Vidy à Lausanne de 2013 à 2017, dans les mêmes fonctions. Elle a aussi collaboré au Service cantonal de la culture en tant qu’adjointe à la direction, responsable des domaines danse et théâtre de 2007 à 2013. Au sein du Service cantonal de la culture, elle a participé à l’élaboration de la loi sur la culture C3 05 votée en 2013 par le parlement genevois. Elle préside actuellement l’Association pour la danse contemporaine – Genève (ADC) depuis mai 2018 et est membre de la Fondation pour le développement des arts et de la culture (FODAC).

 

Spectacles