Mustafa Kaplan

Originaire d’une petite ville d’Anatolie, Mustafa Kaplan rejoint Istanbul en 1984 pour des études d’ingénieur électronicien. Il bifurque vers la danse, dont il n’a encore jamais vu aucun spectacle, en rencontrant l’un des groupes informels d’étudiants qui s’y essaient alors sous la houlette d’enseignants diffusant un savoir acquis en Angleterre ou aux USA. Durant toute la décennie 90, il enseigne le mouvement aux acteurs du Théâtre de la Ville d’Istanbul, et obtient l’appui du laboratoire de recherches que celui-ci abrite.
Depuis 1996, il a chorégraphié sept pièces, la plupart en duo avec Filiz Sizanli. Les plus récentes, Dolap et Sek Sek rencontrent un succès à l’étranger, notamment en France avec l’aide du CND. À bientôt 40 ans, Mustafa Kaplan est la figure de proue du mouvement de la danse indépendante de son pays. Quoique ne recevant aucune aide, il a ouvert un studio voici quatre ans.