Louis Schild

“We used to worry
About the bomb

We should worry
About ourselves
​And question the importance of trifles”

Louis Schild (*1991) inscrit son travail comme Manifeste liant son processus à d’autres  actions comme celle « d’habiter », « parler » ou encore « faire pousser », ce qui, de diverses façons, laisse une trace dans l’espace et le temps.

Il monte en 2011 avec le bassiste Raphaël Ortis le projet LEON, largement reconnu depuis dans les milieux de la musique improvisée en Suisse et à l’étranger, qui, sous le même nom,  comprend un duo  de bassistes ainsi que son extension en quartet avec le batteur David Meier et le vocaliste Antoine Läng.
Il est aussi à l’origine du quartet Straccia Mutande pour lequel il est le principal compositeur. En parallèle de ses travaux de composition pour ses projets, Louis Schild a l’occasion de servir les projets des autres avec, par exemple, Die Öfen (trio du batteur Paul Lovens), au côté de Stéphane Blok ou encore, sporadiquement, avec le Lucien Dubuis Trio.
Dans la même démarche, il a contribué à l’ouverture de l’Espacechallens 13 à Lausanne avec l’architecte Alain Wolf et y organise encore des expositions, des conférences d’architecture ainsi que  des concerts , parmi les musiciens qui y sont passé, on y trouve ; Barre Philipps(US), Jacques Demierre(CH), Urs Leimgruber(CH), Dominic Lash(UK), Rafal Mazur(PL), Christine Sehnaoui-Abdelnour(FR), Laurent Estoppey(CH/US), Ilia Belorikov(RU), Christian Wolfhart(CH).