Evelyne Murenbeeld

La Compagnie des basors a été fondée par Eveline Murenbeeld en 1989. Elle compte à ce jour une dizaine de productions faisant entendre des écritures littéraires singulières non destinées à la scène (les Ecrits bruts, Perec, Cadiot, Walser, Virginia Woolf, Sei Shônagon). Elle s’attache principalement à faire entendre une écriture et sa spécificité poétique mettant en scène l’ « infra-ordinaire » et interrogeant avant tout la perception sensible du monde.

Depuis 2008, elle a également recourt à l’utilisation de la vidéo comme support à un travail parallèle intégré dans les mises en scène. Le dernier projet de la compagnie s’est temporairement écarté de la scène théâtrale pour s’engager dans un projet participatif en collaboration avec différentes institutions et associations genevoises proposant un travail d’écriture et réunissant sur le site internet une centaine de portraits filmés (playliste.org).

Les spectacles de la Compagnie ont tourné au Festival de Belluard, Fribourg, Théâtre d’Eté de Nyon, Le Zürcher Theater Spektakel, Zürich, Théâtre de l’Arsenic et La Grange de Dorigny, Lausanne, le TPR, la Chaux-de-Fonds, Le Maillon, Strasbourg, etc.

Pluridisciplinaire

2012 -2013 // Playliste, projet participatif d’après Notes de Chevet de Sei Sônagon. Réalisation: Eveline Murenbeeld et Marie Jeanson (playliste.org)

Spectacles

2010 // Notes de chevet de Sei Shônagon – Coprodution Grü/Théâtre du Grütli, Genève et Arsenic, Lausanne.

2008 // Les Vagues de Virginia Woolf au Théâtre du Loup, Genève.

1999 // Petit lexique pour pas de deux, Coproduction Théâtre St-Gervais-Genève

1997 // Epitaphe pour une crapule ou cause toujours ma poupée, autour du roman noir et de l’univers du polar. Coproduction Théâtre St-Gervais-Genève et Théâtre Arsenic, Lausanne.

1996 // La Promenade de Robert Walser. Coproduction Théâtre St-Gervais-Genève.

1994 // L’Anacoluthe d’après L’art poetic’ d’Olivier Cadiot. Théâtre du Grütli.

1993 // L’Opoponax de Monique Wittig. Coproduction La Bâtie, Festival de Genève et Zürcher Theater Spektakel, Festival de Zürich.

1992 // Espèces d’Espaces de Georges Perec. Prix Romand 1993.

1990 // Usessaud ou le changement des basors d’après les Ecrits bruts. Prix Romand 1991.

1989 // Outrage au public de Peter Handke. Théâtre de l’Usine.

RADIO Espace 2 – Radio Suisse Romande

1993 // L’Anacoluthe d’après L’art poetic’ d’Olivier Cadiot, Adaptation radiophonique : Nancy Ypsilantis et Jean-Marie Felix.

1990 // Usessaud ou le changement des basors d’après les Ecrits bruts. Adaptation radiophonique : Nancy Ypsilantis et Jean-Marie Felix.

Résidence & distinctions

De 1996 à 1999, elle a été a résidence au Théâtre St-Gervais, Genève et a bénéficié du contrat de confiance avec le DIP du Canton de Genève pour la même période.

Prix Romand 1991 et 1993.