Emile Ouroumov

Emile Ouroumov (né en 1979, Bulgarie, vit et travaille à Paris) a poursuivi un cursus en Arts Plastiques et muséologie (Master 1, Université Paris 8, 2005) suivi par un Master Professionnel d’organisation d’expositions (Université Paris 1, 2009). Il a notamment assisté les curateurs Pierre Bal-Blanc (Centre d’art contemporain de Brétigny, 2011-12), Hans Ulrich Obrist (Serpentine Gallery, 2009-10) et Odile Burluraux (Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, 2009), outre son expérience en tant qu’assistant de la galerie gb agency à Paris (2010) et assistant en conservation et médiation au MAMCO (Genève, 2011-12), suivie récemment par des résidences à Zurich, Genève et São Paulo.
Son dernier projet en date, « Le Principe Galápagos » (Palais de Tokyo, Paris, 2013), mené avec une équipe composée d’artistes et de curateurs, explore les particularités endémiques des biotopes et leur possible pertinence critique dans le champ artistique, à travers un ensemble de propositions issues du champ culturel, sociopolitique ou commercial. Il a aussi été curateur ou co-curateur des expositions « Données insuffisantes pour réponse significative » (2012, centre d’art La Villa du Parc d’Annemasse), « Déjà Lu » (2011, sur le sujet des communiqués de presse), « Paper Jam #1 » (2010, Paris, exposition imprimée), « Paper Jam #2 » (2012-), « Projection » (exposition vidéo itinérante, 2010-11) et « A la limite » (2009, Paris, Galerie Journiac). Il a récemment publié un entretien avec le curateur Pierre Bal-Blanc et édité la monographie de référence de Stefan Nikolaev, One For the Money, Two for the Show aux Presses du Réel.
Son champ de recherche et prospection actuel porte sur la porosité conflictuelle entre les fonctions d’artiste et de commissaire, les formats curatoriaux  instables, les rapports entre art, langage et paratexte accompagnant les expositions, dont notamment les écrits critiques et les communiqués de presse.

www.emileouroumov.tk