cie la tête dans le sac

Cécile Chevalier et Frank Fedele

Il semble difficile de dater la formation du groupe dit “La tête dans le sac”.

Il semble difficile d’en suivre les évolutions à travers le temps et d’autant plus difficile d’en cerner les motifs et les quêtes.

La susdite formation du groupe a éte évaluée entre 1831 et 1994 par les chercheurs qui sembleraient s’entendre majoritairement sur la date du 26 novembre 2005.

Un historien marginal, barbu et méconnu dont l’existence n’a pas encore été certifiée par les services administratifs de la sous-préfecture du Haut-Rhin et que nous appelerons M.X pour une meilleure lisibilité de notre travail, atteste pourtant avoir trouvé la preuve formelle que le groupe existait déjà il y a 135 ans.

Une rubrique extraite d’un journal parisien datée d’avril 1871 mentionnerait l’annulation d’un spectacle pour absence de certaines marionnettes et citerait la déclaration de l’une d’entre elles : ”On s’laiss’ra pas faire, on s’laiss’ra pas faire, nom de dieu de nom de […]“.

Les quelques autres maigres témoignages récoltés au cours des dernières décennies rapporteraient également des annulations :

1936, Barcelone

1973, Paris, Berlin

1er janvier 1994, Mexique

Le susdit historien M.X déclare supposer qu’il s’agirait d’un réseau essentellement constitué de manipulateurs, de manipulateurs et de marionnettes, tous issus de “La méduse articulée” de Marseille.

Il a fallu attendre 2005 et la mise en commun des volontés et élucubrations de 2 marionnettistes pour avoir des nouvelles du groupe…

Constatant et admettant qu’il s’agit effectivement de spectacles de marionnettes, nous demeurons perplexes quant à la possibilité d’un quelconque rapprochement envisageable entre la forme obtenue par la représentation de leurs interventions et n’importe quelle suite mathématique connue à ce jour.

C’est pourquoi nous nous bornerons à parcourir quelques unes des dates correspondant aux déplacements des susdits marionnettistes, le temps et l’espace des marionnettes semblant à l’évidence bien trop complexes et déroutants. (voir: dates, si le coeur vous en dit; oui oui oui mon petit monsieur)