BERNARD VAN EEGHEM

“L’architecture est la mère de tous les arts”, une déclaration en laquelle Bernard Van Eeghem croyait fermement quand il a commencé ses études d’architecture dans les années soixante-dix.Des années plus tard cet esprit de ‘Gesammtkunstwerk’ (oeuvres complètes) est toujours dans sa tête, alors qu’il a fait son chemin dans la large zone de frontière entre le théâtre, la performance et les arts visuels. Cette zone frontalière n’est ni un mur de pierre, ni un rideau de fer, mais un espace ouvert, fructueu, situé profondément dans la forêt avec des oiseaux noirs partout dans les arbres, bref ‘einfach kompliziert’.