Claire Lapeyre-Mazérat

En 2006 elle fonde le COLLECTIF JAKART, conventionné DRAC Grande Aquitaine et en résidence d’implantation dans le 93. Co-directrice (2006-2018) avec Thomas Quillardet, Aurélien Chaussade et Maloue Fourdrinier, elle y alterne mise en scène,jeu et écriture. Elle répond à des commandes de m.en sc. dont entre autre : Propaganda (2015) -Cie Lez’Armuses – Gare au Théâtre, La Factory / Arrête je vois la parole qui circule dans tes yeux (2017) – Cie Arkadina – La loge, le Centquatre, Studios Virecourt. Elle met en scène le solo de danse hip-hop SHOES ME (2018/19) – Cie Flowésie -Centre Chorégraphique National de Créteil, Théâtre de Suresnes Jean Vilar. Elle réalise plusieurs courts-métrages (Rose Pour les lles, Bleu pour les garçons, Cours Juliette, Moi président de la République-QG) ) et utilise régulièrement lavidéo dans ses pièces.
Elle est sélectionnée par Le GREC en résidence d’écriture avec le scénario Merce-des Bleue 240D.
En juillet 2018 elle est sélectionné en tant qu’autrice pour la résidence d’auteurs Sala Beckett à Barcelone. Elle y écrit La Lumière gagne les noirs piliers du monde. Armée de son intérêt grandissant pour une culture à la « marge » et sa recherche esthétique elle créée en 2018 sa propre structure QG qu’elle implante en région Centre-Val de Loire.
Un premier spectacle pour QG : AMINE / I AMIN / IMEAN créé à la Loge à Paris et présenté au FITAS-Festival International de Théâtre d’Agadir au Maroc — production Programme 90m2 créatif La Loge / Cenquatre, Espace Culture Boris Vian, leDOC !.
Elle joue actuellementsur THÉODORA 21 / UN OPÉRA DE CHAMBRE DANS UNE CHAMBRE à Mains d’oeuvres, spectacle qui vient de bénéficier de l’aide de l’ONDA pour les écrans numériques.

photo: Pauline LeGoff

Le texte simplifié n'est pas disponible.

En 2006 elle fonde le COLLECTIF JAKART, conventionné DRAC Grande Aquitaine et en résidence d’implantation dans le 93. Co-directrice (2006-2018) avec Thomas Quillardet, Aurélien Chaussade et Maloue Fourdrinier, elle y alterne mise en scène,jeu et écriture. Elle répond à des commandes de m.en sc. dont entre autre : Propaganda (2015) -Cie Lez’Armuses – Gare au Théâtre, La Factory / Arrête je vois la parole qui circule dans tes yeux (2017) – Cie Arkadina – La loge, le Centquatre, Studios Virecourt. Elle met en scène le solo de danse hip-hop SHOES ME (2018/19) – Cie Flowésie -Centre Chorégraphique National de Créteil, Théâtre de Suresnes Jean Vilar. Elle réalise plusieurs courts-métrages (Rose Pour les lles, Bleu pour les garçons, Cours Juliette, Moi président de la République-QG) ) et utilise régulièrement lavidéo dans ses pièces.
Elle est sélectionnée par Le GREC en résidence d’écriture avec le scénario Merce-des Bleue 240D.
En juillet 2018 elle est sélectionné en tant qu’autrice pour la résidence d’auteurs Sala Beckett à Barcelone. Elle y écrit La Lumière gagne les noirs piliers du monde. Armée de son intérêt grandissant pour une culture à la « marge » et sa recherche esthétique elle créée en 2018 sa propre structure QG qu’elle implante en région Centre-Val de Loire.
Un premier spectacle pour QG : AMINE / I AMIN / IMEAN créé à la Loge à Paris et présenté au FITAS-Festival International de Théâtre d’Agadir au Maroc — production Programme 90m2 créatif La Loge / Cenquatre, Espace Culture Boris Vian, leDOC !.
Elle joue actuellementsur THÉODORA 21 / UN OPÉRA DE CHAMBRE DANS UNE CHAMBRE à Mains d’oeuvres, spectacle qui vient de bénéficier de l’aide de l’ONDA pour les écrans numériques.

photo: Pauline LeGoff


Boulevard du queer

Mélanie Martinez Llense, Claire Lapeyre-Mazérat

Du 15 décembre au 17 décembre 2022

Passé

Accessibilité Personnes à mobilité réduite