Historique du TU

Le Conseil municipal de la Ville de Genève a voté deux crédits pour effectuer des travaux à l’Usine. Depuis la réouverture de l’Usine rénovée en novembre 1998, le Théâtre est devenu un espace indépendant, doté d’un foyer d’accueil (avec une mezzanine), de loges, d’une salle (72 places), d’un bureau (en commun avec le cinéma Spoutnik et la permanence de l’Usine) et d’une petite salle de répétition.

Les équipes suivantes se sont succédées au Théâtre de l’Usine :

1989-1993

Sandrine Kuster
Evelyne Murenbeeld

1994-1995

Gilles Jobin, Yann Marussich
et Anne Rosset

1996-1997

David-Alexandre Guéniot, Yann Marussich
et Anne Rosset

1998-1999

David-Alexandre Guéniot
et Yann Marussich

2000-2003

Florence Chappuis
et Karine Décorne

2003-2005

Vincent Bertholet, Marcelle Braegger
et Florence Chappuis

2005-2007

Vincent Bertholet, Florence Chappuis
et Emmanuelle Dorsaz

2007-2008

Vincent Bertholet, Florence Chappuis, Romaine Chappuis
et Fanny Garcier.

2008-2009

Vincent Bertholet, Romaine Chappuis,
Fanny Garcier et Myriam Kridi

2009-2011

Vincent Bertholet, Maël Chalard,
Romaine Chappuis et Myriam Kridi.

2011-2013

Vincent Bertholet, Maël Chalard, Romaine Chappuis,
Robert Hatt et Myriam Kridi

2013-2014

Vincent Bertholet/ Vincent Devie, Romaine Chappuis, Maël Chalard,
Robert Hatt et Myriam Kridi

2014-2015

Maël Chalard, Vincent Devie, Robert Hatt,
Hélène Mateev et Laurence Wagner

2015-2016

Maël Chalard, Jules Destanne de Bernis, Vincent Devie,
Hélène Mateev et Laurence Wagner

2016-2017

Maël Chalard, Jules Destanne de Bernis, Vincent Devie,
Hélène Mateev et Laurence Wagner

2017-2018

Léo Chavaz, Jules Destanne de Bernis, Vincent Devie,
Hélène Mateev et Laurence Wagner

2018-2019

Roberta Alberico, Alice Berger, Charlotte Carteret, Léo Chavaz,
le Collectif de programmation, Jules Destanne de Bernis et Vincent Devie

2019-2020

Alice Berger, Charlotte Carteret, Léo Chavaz, Jules Destanne de Bernis,
Léa Genoud et Hélène Mateev

2020-2021

Alice Berger, Charlotte Carteret, Léo Chavaz, Léa Genoud,
Hélène Mateev et Andrea Nucamendi