28 novembre.1 decembre 2019

RONCE

Création

Dans l’obscurité, une voix émerge et nous livre le flot de pensées d’une femme qui vit allongée dans un bois. Entre veille et sommeil, ce récit intérieur s’incarne bientôt dans d’autres voix qui nous en dévoilent les diverses facettes. Un second paysage vient se tisser au premier, visions polaires, récit d’une errance au Groenland et de navigation en mer arctique. Il y a peu à voir, mais chaque image est une vision. Ce qui peut être vu comme une actualisation des mythes de la Belle au bois dormant propose ici une relecture sous la forme d’un ermitage volontaire, d’une fuite salutaire, d’une affirmation autonome et féministe, d’une découverte de ce qui nous relie aussi au nonhumain, qu’il soit sauvage ou technologique.

Mise en scène et texte: Colline Grosjean
Performance: Alexandra Camposampiero, Chienne de garde et Mélanie Cabrera
Son: Paul Courlet
Scénographie et costumes: Yvonne Harder
Administration: Cécilia Olivieri
Sérigraphie: Vegan 2000
Regards extérieurs: Maïa Roger et Camille Dumond
Coproduction: TU - Théâtre de l'Usine

Remerciements: La Cave 12, La Reliure, le Momi, Mara Krastina, le TU et Marémotrice

Avec le soutien de la Ville de Genève et la Loterie romande

Camping Sauvage
Colline Grosjean
Née en France et basée à Genève depuis 2006, elle joue de la batterie, rappe à l’occasion et invente des performances, des pièces radiophoniques ou imprime des sérigraphies ou fait des sculptures, ça dépend, au côté des groupes Massicot, Habitant, Vegan 2000, Sous-Terre et de la compagnie Camping Sauvage.
Alexandra Camposampiero
Alexandra est une comédienne­ performeuse aux origines multiples (Italie, Luxembourg, Maroc). Elle a grandi au Tessin et se déménage à Genève en 2007. Très active dans les domaines du théâtre, de la performance et du cinéma. Parfois interprète, parfois créatrice de projets, elle alterne les rôles proposés par les metteurs en scène (notamment Camille Giacobino, Cédric Dorier, Francis Reusser, Fabio Pellegrinelli) aux spectacles écrits et mis en scène par elle même. Dans ce but elle fonde la compagnie Bonheur Chien en 2018 avec laquelle elle présente “Le complexe de l’hôtesse de l’air ” au Grütli en novembre 2019.
Paul Courlet
Né en 1970 en Haute­ Savoie, cancre notoire à l’école il est dirigé rapidement vers une formation d’électricien, puis de frigoriste. Mais ce qui le passionne vraiment c’est le son et la musique. Il devient musicien et ingénieur du son.
Depuis, il collabore à de nombreux projets de théâtre et de musique à Genève à la cave12, au Grütli, avec la compagnie 3615Dakota et Les 3 points de suspension, Baz­ art festival, Rucksack­Gogolplex, Full­petal­machine, Cheptel record, le Groupe Gros Oiseau, Antioche kirm, et l’Orchestre tout puissant Marcel Duchamp mais aussi à la Chaux de Fonds et en France.
Mélanie Cabrera
Basée à Lyon et partageant son temps entre maraîchage expérimental, herboristerie et bien d’autres choses, elle ne dit pas non à une incursion au théâtre au sein de Camping Sauvage et tout le monde est bien content qu’elle aie pu caser ça dans son agenda .
Chienne de garde
Performeuse et productrice autodidacte d’origine burundaise, elle est basée à Lausanne. Elle propose des créations pluridisciplinaires. En incluant la vidéo, la musique, la danse et l’installation, elle crée des espaces d’intimité invitant à la sincérité. Elle a pu proposer cette création à L’Espace St Martin, L’Espace Autogéré, Urgent Paradise, Genevegas, la Funitonique, L’Usine, le Centre Culturel des Grottes et les Urbaines.
Yvonne Harder
Yvonne Harder partage son temps entre des scénographies d’évènements ou d’expositions et des interventions artistiques libres. Avec Sarah André et Lisa Harder elle fait de la musique dans le cadre de leur groupe de chansons brutes, ALICE, mais elles trafiquent aussi d’autres choses ensemble, tel que des scénographies, pour la pièce Zang Boum Tuut de Valério Scamuffa, créé au Théâtre l’Arsenic en 2018 ou pour la compagnie Kajibi exprès au Théâtre Oriental Vevey prévu pour fin 2019.
Yvonne travaille pour et/ou avec des personnes ou institutions aussi diverses que Sarah André, Adeline Rosenstein, La cave 12, Les 3 points de Suspension, l’Hôpital Universitaire de Genève, Blue Factory, Gérald Kurdian ou Martin Schick à Genève, Théâtre de l’Usine avec la compagnie Camping Sauvage, Lausanne, Zurich, Fribourg, Berne, Bruxelles, Kortrijk, Haifa et Ramallah.
Cécilia Olivieri
Cécilia Olivieri vit et travaille à Genève où elle a été la responsable technique du théâtre Le Saltimbanque durant 3 ans. Elle est technicienne lumière de formation mais aussi administratrice de théâtre pour les compagnies Velour Avoine et Camping Sauvage.