Je m’appelle Barbara et mon prénom est Suzanne

10 Dece.
16 Dece.

Marquée par son expérience comme infirmière en soins palliatifs, Judith Desse explore dans cette nouvelle création chorégraphique immersive la relation entre deux femmes qui font face à la maladie mentale. Ensemble, elles naviguent la confusion des sens engendrée par la solitude, la démence psychique et les rapports ambigüs entre proche-soignant et parent-malade.  A travers un dispositif scénique quasi cinématographique, nous observons ces deux corps entrer dans une danse asymétrique et entamer un dialogue nécessaire, tantôt tendre tantôt violent.

Distribution

Chorégraphe : Judith Desse
Interprètes : Barbara Baker , Judith Desse
Technique lumière : David Kretonic
Composition musicale : Thierry Simonot
Scénographie : Etienne Wolfrom
Costumière : Marie – Eve Wolfrom
Auteur : Pablo Gelgon en collaboration avec Barbara Baker et Judith Desse
Réalisateur – Chef opérateur : Augustin Losserand
2ème Réalisateur : Lou Rambert Preiss
Chef opérateur : Augustin Losserand
Assistante réalisation : Josephine Pittet
Figurants : Christian Denisart, Edgar Allan Torres, Catherine Devenyi
Expert Mapping : Michael Ventura
Avec le soutien et le regard chorégraphique de: Fabio Bergamaschi
Administration – Diffusion : Julie Marmet
Co-production: TU – Théâtre de l’Usine

Résidence Juin 2020 ( reporté )  : Circuit – Est Centre chorégraphique Montréal en partenariat avec Théâtre Sevelin et Pro Helvetia Suisse
Avec le soutien de la Ville de Genève, la Loterie romande, la Fondation Nestlé pour l’Art, la Fondation Ernst Göhner, la Fondation Mécenat SIG, la Fondation Engelberts et la Fondation Anne marie Schindler – Stiftung