News

USINER L’ESPACE – SAISON 18/19

Phénix et électrique, le TU – Théâtre de l’Usine ouvre à nouveau ses ailes et relance la machine. Tout recommence et tout change pour la trentième fois !

Puisque le TU est une grande station de recherche, cette année la programmation s’y est faite en connectant les cerveaux et les voix. Plein de fougue et de créativité, c’est tout un collectif qui a échafaudé une saison riche en espaces.

A force de repousser les lignes gravitationnelles, on réussira peut-être un jour à tendre des lieux, à ouvrir des univers…
…où mariage et famille ne sont qu’une affaire d’amour
…où déesses et dieux cèdent leurs places aux cyborgs et aux chimères
…où murs et frontières se dilatent jusqu’à l’osmose

Voyage dans les safer spaces accompagné.e.x de femmes astronautes, à un rythme afrofuturiste en faisant du voguing parce que dans l’urgence d’espaces, le TU dégonde les portes pour en faire des tables de récup’, des spectacles, de la danse, de la musique.

UN COLLECTIF DE PROGRAMMATION

Le TU – Théâtre de l’Usine fonctionne depuis toujours comme un comme un lieu d’émergences ; les prises de risque, la réflexion, la recherche, les tentatives et la lutte sont essentielles à cette mission et font partie intégrante de la singularité du lieu.

Lieu autogéré et non hiérarchique, le TU prend la liberté de modifier les schémas classiques des institutions culturelles et d’explorer des modes de fonctionnement nouveaux. Cette philosophie imprègne autant son fonctionnement (politique tarifaire, égalité salariale, décisions collectives, etc.) que sa programmation.

Cette année, le TU fête sa 30ème saison et c’est l’occasion pour lui d’explorer un nouvel itinéraire : la mise en place d’une commission de programmation qui chante la saison en chœur. Une manière d’introduire les dynamiques collectives au cœur du théâtre.

Tout polyphonique, le TU te transmet plein de love et te souhaite la bienvenue !

APPEL A PROJETS

Pour sa saison 2018 – 2019, le TU –Théâtre de l’Usine lance un appel à projets de création aux compagnies, collectifs, artistes actifs dans les arts scéniques (danse, théâtre, pluridisciplinaire, performance, …) de la ville et du canton de Genève.
Conditions
Équipe de création professionnelle
Compagnie basée dans le canton de Genève et lien fort de l’équipe de création avec Genève
Candidatures
Dossier de présentation du projet. Maximum quatre pages A4
Biographies ou CV de l’équipe de production
Remise des dossiers 
Jusqu’au 24 juin 2018
Par e-mail: dossier@theatredelusine.ch
En un seul document PDF
Plus d’informations sur le TU – Théâtre de l’Usine : www.theatredelusine.ch

AFRO-EMANCIPEES,  AFROFUTURISME & ÉMANCIPATION

Afrolitt’ et Atayé présentent une soirée de conversations-lectures performatives autour de l’afrofuturisme au féminin
le 17 mai 2018 de 20h à 22h au TU-Théâtre de l’Usine
Ouverture des portes 19h30 – Prix libre
RSVP via contact@afrolitt.com – Places limitées à 40 pers. max

Afro-ÉmancipEes est un événement inédit alliant conversations, lectures performatives et écoutes sonores, présenté et animé par Pamela Ohene-Nyako (Afrolitt’) et Anna Tjé (Atayé), autour des questions de genre, de race et de la place de l’émancipation et de l’afrofuturisme dans les littératures et la musique de femmes noires.

La programmation de cette soirée a pour ambition de mettre la lumière sur des auteures et des musiciennes issues de la diaspora noire et d’Afrique, traitant de la notion d’émancipation dans leur art à travers l’afrofuturisme évoquant le fantastique, l’utopie, le réalisme magique et la science-fiction.

Nnedi Okorafor, Akweake Emezi, Ketty Steward, Tomi Ayedemi, Mélissa Laveaux, Georgia Ann Muldrow, Ibeyi, Kami Awori, Jojo Abot et Solange Knowles, font partie de ces femmes écrivaines et artistes que les curatrices de l’événement ont choisi d’honorer pour cette première édition au Théâtre de l’Usine de Genève.

Encore trop méconnues du grand public, ces artistes apportent des savoirs et approches différentes, des écritures, des sons et des histoires dites “alternatives”. Elles portent un regard particulier sur le monde : sur le féminisme et l’afroféminisme, la notion de communauté ou de filiation, le recentrement sur soi, la résilience, la sexualité ou sur l’histoire des sciences et des technologies, de la cyberculture… Elles proposent ainsi des techno-récits et d’autres épopées au sein desquelles la quête d’émancipation devient un élément incontournable majeur.

Pamela Ohene-Nyako et Anna Tjé en qualité de maîtresses de cérémonie, évoqueront le choix des lectures et musiques sélectionnées et confronteront leurs idées au cours d’une conversation entrecoupée de lectures performatives et d’interludes musicales. Pour finir la soirée, elles échangeront avec le public.

Afro-ÉmancipEes est un événement bilingue : animé principalement en français, certains textes seront toutefois lus dans la langue des auteures, en anglais. Une traduction sera projetée en direct.

Tous les romans lus, existant en format imprimé, seront disponibles pour achat sur place via un partenariat avec la librairie indépendante ‘Oraibi + Beckbooks’

Événement photographié par Ashley Moponda.

Artiste en couverture : Sackitey Tesa, Daughter of Ananse © 2018

ÉMISSION DE RADIO PUBLIQUE CE MERCREDI 18 AVRIL

>>> WHERE’S THE MC autour de la notion d’auteur, ce mercredi 18 avril à 11:30 au Théâtre de l’Usine avec Markus Öhrn et Marie-Caroline Hominal en invités et Nancy Ipsilantis à la modération, welcome, welcome, welcome!

http://www.madmoisellemch.com/FR/index.php?/project/where-is-the-mc/

Légitimes violences. Deux soirées avec Elsa Dorlin

La librairie Oraibi + Beckbooks, le TU – Théâtre de l’Usine, la CUAE et Forda présentent :

Deux soirées avec Elsa Dorlin autour de son dernier livre “Se défendre. Une philosophie de la violence”.

Elsa Dorlin est une philosophe féministe française, dont les champs de recherche traversent l’histoire du sexisme et du racisme moderne. Dans son dernier ouvrage “Se défendre. Une philosophie de la violence” (ZONES, 2017), elle mène une réflexion sur le concept d’autodéfense ; sur les corps, la violence et la subjectivité. Cette invitation, déclinée en deux rencontres, nous amènera à aborder l’auto-défense d’un point de vue théorique et militant.

La première intervention au TU – Théâtre de l’Usine s’articulera autour d’écoutes et d’extraits vidéos provenant de ressources radiophoniques, visuelles ou d’extraits théoriques, abordant les notions de violence et de puissance d’agir.

La deuxième intervention à Uni Bastions sera une présentation approfondie de l’ouvrage “Se défendre. Une philosophie de la violence”.

10 avril au TU – Théâtre de l’Usine
20h casse-croûte, 20h30 intervention, le tout à PRIX LIBRE

11 avril à Uni Bastions (B111)
18h30, ENTRÉE LIBRE

Soutiens: Emilie Gourd, CGTF, FMAC