Médiation culturelle

 

RENCONTRE AVEC LES ARTISTES DE THE NEGROES ARE CONGREGATING

  • 17 et 18 janvier : discussion avec Natasha Adiyana Morris, Angaer Arop, David Delisca et Dennis W. Langley, les artistes du spectacle The NegroesAre Congregatingqui nous viennent de Toronto. Les personnes concernées par le racisme systémique sont invitées à partager un moment convivial dans un espace cosy et chaleureux à l’issue des spectacles de la scène double.
  • Le 19 janvier cette rencontre sera ouverte à toutes et à tous.

Si tu ne sais pas encore à quel point les rencontres en non mixité sont importantes…

 

 

*******************************************************************************************

CONFÉRENCES, ATELIERS ET DÉBATS AU PARAPONERA FESTIVAL

Dans le cadre du PARAPONERA FESTIVAL organisé par l’Outrage Collectif, plusieurs événements de médiation culturelle auront lieu au TU-Théâtre de l’Usine :

 

  • 9 NOVEMBRE À 21H – Table ronde : L’appropriation culturelle ou l’art du pillage ? Avec Jo Güstin et le collectif Afrikada. Modération : Outrage Collectif.
  • 10 NOVEMBRE de 10H à 13H – Atelier : Survivre au racisme des Lumières avec Marie Dasylva. Sur inscription dès le 15 octobre 2018 à outrage-collectif@riseup.net. Adressé aux personnes qui subissent le racisme de manière fréquente et structurelle dans les espaces publics et sociaux (prix libre, prix conseillé 25.–).
  • 10 NOVEMBRE À 20H – Table ronde : Du vécu des oppressions aux perspectives de luttes, avec Omar Slaouti, Marie Dasylva, Sem Nagas et Joao Gabriell. Modération : Outrage Collectif.

 

********************************************************************************************

EN ORBITE !

Cette année, le TU-Théâtre de l’Usine met en place des petits espaces de réflexion liés aux événements qu’il présente, sous forme de biblio-webographie consultable sur notre site (à la fin des description).
En orbite des spectacles, la pensée devient satellitaire : inspirations des artistes, articles thématiques et références plus obscures, moins évidentes, suivent la même trajectoire elliptique. Musique, vidéo, associations inconnues sont autant d’ilots à connecter pour étendre les imaginaires et les réseaux culturels.
Ces espaces, plus intimes, permettent de diversifier les approfondissements liés aux événements de la saison en combinant conférences ou débat, qui impliquent de penser collectivement et moments de lecture individuels.