Rottier.Wretemark.Zuber

Victor Rottier s’est formé à ArtEZ, université des arts d’Arnheim, Pays-Bas. Il performe ensuite au sein du Guy & Roni’s «Poetic disasters club» à Groningen. Dès 2014, il intègre la compagnie du Staatstheater Kassel (dir: Johannes Wieland) et travaille avec de nombreux artistes tels que Guy Weizman & Roni Haver, Shumpei Nemoto, Maura Morales, Sita Ostheimer, Maxine Doyle, Helder Seabra et Tom Weinberger. Victor enseigne et chorégraphie depuis 2004 en Allemagne, Suisse et Hollande. Dès la saison 2018/19, il est directeur de répétition au Staatstheater Kassel.

Cecilia Wretemark étudie la danse et la pédagogie à l’Iwanson International School of Contemporary Dance à Munich. Elle est engagée au Stadttheater Osnabrück, Stadttheater St. Gallen et Staatstheater Kassel où elle danse les chorégraphies de Felix Landerer, Anton Lachky, Cathy Marston, Jonathan Lunn et Helder Seabra. En 2005, elle forme un duo de chorégraphes avec Jasmin Hauck et crée pour des théâtres et des festivals. Elle fonde en 2015 la compagnie de danse House of Pain – Physical Dance Theatre.

Sebastian Zuber obtient en 2015 son diplôme de la Salzburg Experimental Academy of Dance. Il travaille ensuite avec Eyal Bromberg et devient membre de l’ensemble «more than naked». En 2015, il co-fonde le Yugsamas Movement Collective et crée la pièce «Let the bodies speak».  Sebastian s’est produit à plusieurs reprises à l’Opéra de Zurich. Depuis 2016, il est danseur au Staatstheater Kassel. Il est également chorégraphe et producteur et organise des workshops.