NEJ

N E J se cherche dans les sillons expérimentaux des sonorités noise et radiophoniques. Incertain et indéfini, son métabolisme l’a mené à s’infiltrer dans des systèmes sonores et relationnels déjà en place qui lui permettent de répandre et partager son imagerie affective.