Fatima Wegmann Guinassi

Fatima Wegmann Guinassi est une artiste, productrice, chercheuse et DJ (aka ven3mo) basée à Genève. Elle s’intéresse à l’exploration des notions de transformation et d’enchantement à travers une pratique audiovisuelle entrelacée avec poésie, sons affectifs et science-fiction. Cela lui permet d’investir un espace d’expérimentation à la recherche de discours émancipatoires et de processus de guérison. Elle aime créer ses propres narratives autour de questions ouvertes comme utopie/dystopie, science/magie, histoire/mythologie, fantaisie/réalité, comme vecteurs d’interconnectivité et de libération collective de l’imaginaire. Elle est diplômée du programme de recherche MA CCC (Critique, Curatoriel, Cybernétique) de la HEAD Genève en 2019. Elle est membre du collectif lausannois « Où-êtes-vous-toutxs » avec lequel elle organise des fêtes dans différents espaces de la région ainsi que des événements questionnant l’imbrication entre scène locale, production culturelle et accès aux espaces publics. En octobre 2019, elle a co-organise la rencontre avec le collectif français « Décoloniser les arts » au Théâtre de l’Usine (Genève). En tant qu’artiste, elle a réalisé plusieurs performances audio-visuelles, dont sa première performance publique pour la soirée « Nexus Archipelagogo » curatée par Maïté Chénière en 2018. Ses dernières performances ont eu lieu en collaboration avec l’artiste Ali-Eddine Abdelkhalek à Alienze (Lausanne) en mai 2019, à Voiture14 (Marseille) en août 2019, à Cherish (Genève) en novembre 2019, et à HIT (Genève) en mai 2021. En parallèle, elle a écrit un article intitulé « Above the Abyss, Contradiction is Unity », co-commandé par Cherish et le magazine Brand-New-Life qui est en ligne depuis mai 2020. Plus récemment, elle a réalisé une performance solo à l’espace d’art Eeeeh (Nyon) en septembre 2020. Elle a également donné plusieurs ateliers d’«écriture organique » (Gloria Anzaldúa) lors du festival Les Urbaines 2019 (Lausanne), lors du « Bureau Des Questions Importantes 2020 » à Eeeeh (Nyon), et lors du programme d’événements performatifs et d’ateliers à HIT (Genève).