Cie Utilité Publique.

Le collectif Utilité Publique est constitué de trois chorégraphes Karine Grasset, Nicholas Pettit et Corinne Rochet.
Après avoir travaillé comme interprètes pour différents chorégraphes, ils se rencontrent dans le cadre de la compagnie Philippe Saire à Lausanne. Installés depuis quelques années dans la capitale vaudoise, ils s’impliquent dans la vie artistique et culturelle locale, ils participent à de nombreux projets chorégraphiques et pédagogiques. En 2002, ils décident de développer leurs propres activités chorégraphiques et fondent le collectif Utilité Publique qui porte aujourd’hui le nom de Cie Utilité Publique.

D’origine française et anglaise, Corinne Rochet et Nicholas Pettit arrivent en 1995 en Suisse où ils s’installent et fondent en 2003 la Cie Utilité Publique. Au cours de cette même année, ils signent J’assume, puis en 2005 Blink présentés en première dans le cadre du Festival des Printemps de Sévelin à Lausanne. En 2004, ils créent Roberto solo commandé dans le cadre du Festival – Zücher Theaterspektakel. Durant la même année ils signeront Monique solo et The Slow motion Expérience quintet. En 2006, ils signent un duo FIZZ avec lequel ils seront lauréats du CONCOURS EUROPÉEN DE CHORÉGRAPHIE AÉROWAWES. Cette nomination leur permet de faire découvrir au niveau international leur travail. En 2007, Ils créent Alright Love et en 2009 M.E.S.T. série chorégraphique de 3 épisodes de 35’ qui sera présenté dans le cadre du Festival International de Lausanne. En 2010, Corinne Rochet est invitée par Cathy Marston directrice du Bern:Ballett – Compagnie de danse du Stadttheater Bern pour la création de la piècechorégraphique, Des fois, je … Comment dire … et en 2011 la compagnie présente deux nouvelles créations Transitland, trio de 40′ présenté en première au Théâtre Sévelin 36 ainsi que Journal d’Elle, solo de 10′ présenté dans le cadre de la tournée suisse de Tanzfaktor Interregio 2011. En 2012, ils signent Hakama présenté en première au Théâtre de L’Octogone.

En 2001, pour palier au manque de formation en danse contemporaine en Suisse, il monte Le MARCHEPIED, à la fois compagnie et formation pour de jeunes danseurs et danseuses désireux de faire de la danse contemporaine leur métier. En 2007, ils reçoivent de la Fondation Vaudoise pour la Culture le PRIX DE L’ÉVEIL.

Corinne Rochet est titulaire depuis 1995 du Diplôme d’ Etat d’enseignement en danse contemporaine. Corinne Rochet et Nicholas Pettit sont régulièrement invités à enseigner pour différentes compagnies professionnelles comme la Cie Philippe Saire, la Cie Alias, la Cie Linga, la Cie Jean-Marc Heim, le Ballet de Bern, des cours amateurs, des animations scolaires, lors de cours réguliers ou stages pour des formations professionnelles. Corinne Rochet sera interprète pour de nombreux chorégraphes tels que Dominique Bagouet, Michel Kéléminis, Rui Horta, Philippe Saire (danseuse/assistante), Guilherme Botelho, Nicole Seiler, Da Motus, Fabienne Berger.

Nicholas Pettit travaillera auprès de Claude Brumachon, Daniel Larrieu, Jean Gaudin, Stéphanie Aubin, William Petit, Gaspard Burma, Nicole Seiler, Arthur Kuggeleyn, Philippe Saire (danseur/assiatant) mais aussi avec différents metteurs en scène comme Pascal Francfort (danseur /comédien), Christian Egger, Jean Winiger (chorégraphe /danseur). Corinne Rochet se forme en France auprès d’Anne-Marie Porras (Epsedance) et dans le cadre de la Cellule d’Insertion Professionnelle de Dominique Bagouet. Nicholas Pettit se forme au Laban Center de Londres, puis rejoint la Cie TRANSITION, compagnie du Laban center ou il obtient son Bachelor of art.