AIEP | ARIELLA VIDACH

Ariella Vidach et Claudio Prati sont les deux partenaires fondateurs de l’association culturelle A.I.E.P., crée à 1988 et de la compagnie suisse-italienne Ariella Vidach – A.I.E.P., active à Milan depuis 1996. Dans leur collaboration, les deux compagnies ciblent leur intérêt au développement de la recherche artistique qui fait des liens entre la danse et la nouvelle
technologie. La production des performances a développé ensemble avec l’exploration de chaque nouvelle technologie, devenu de plus en plus sophistiquée en passant de la vidéo à l’ordinateur aux expériences les plus récentes avec la danse interactive et la captation des mouvements. La compagnie a acquis du renommé européen avec des productions comme Elicon Silicon, EXP, une performance de danse interactive et Opus #1. Ils ont signé plus que dix productions différentes avec un total de 400 performances présenté en Europe et aux Etats-Unis. Depuis 1998, la compagnie est soutenue par la Presidenza del Consiglio dei Ministri – Dipartimento dello Spettacolo, dont plusieurs projets soutenu par Pro Helvetia, le Canton du Tessin et la Migros. Dès 2004, la compagnie dispose de nouveaux locaux dans la Fabbrica de Vapore, une initiative culturelle de la ville de Milan. Ca va permettre de développer le projet de studio DID (danse interactive digitale), un réseau international d’échange entre le secteur de la danse, des arts scéniques et des technologies interactives.
Information complémentaire: www.aiep.org – info@aiep.org

Ariella Vidach se forme en ballet et en danse contemporaine à New York, ou elle réside de 1980 à 1989. Elle collabore avec des chorégraphes comme Trisha Brown, Steve Paxton, Bill T. Jones et Dana Reitz. Dès 1982 elle réalise ses propres projets qui sont présentés dans des festivals en Europe, aux Etats-Unis et au Canada. Depuis 1986 elle collabore avec Claudio Prati. Elle crée la chorégraphie pour Camillo Memo 1.0: costruzione del teatro, (Theatre Festival of Europe, Milan 1998), suivi par la version drive-in
Camillo Memo (Manifesta 3, Ljubljana 2000) En 2001, elle débute avec sa première création interactive pour danseurs OPUS#1 au Adda Danza à Milan. Après un séjour en tant qu’artiste-en-résidence au Theater am Gleis à Winterthur (Jolly, 2002), elle réalise en 2002 Buffers, une série des solos interactifs, sélectionnés pour le Monaco Dance Forum. Ariella Vidach vit et travaille à Milan, ou elle enseigne la danse et réalise des performances
multimédia, liant ainsi la recherche sur le code de la danse avec l’intérêt pour des sujets concernant la relation entre corps et technologie.