22 au 24 mars 2018

VOICELESSNESS

IRAN

Azade Shahmiri est auteure et metteure en scène et travaille à Téhéran. Après la mort de son père dans des conditions mystérieuses, elle décide de se servir de l’outil de la scène pour imaginer des manières de comprendre, d’interpréter, de restituer, de faire justice et de donner à entendre l’inaudible.

Dans Voicelessness, il est question d’écoute. Le spectacle, construit sur le dialogue entre une mère et une fille, met en exergue la difficulté à dire ou à recevoir des formes de vérités.

Et si l’on imaginait être dans le futur ? Et si tout cela n’était qu’un songe formulé par des avatars via l’intermédiaire de machines ? Est-ce que l’on accorderait plus d’importance aux voix fantômatiques ? Est-ce que nommer deviendrait plus facile ?

Les résonances spectrales sont shakespeariennes, les voix lancinantes et intérieures appellent la nécessité de tendre l’oreille à ce cri venu du passé. Tel l’écho relayé par la montagne, il nous revient au visage et se glisse jusque dans nos insomnies comme un murmure atemporel.

Azade Shahmiri

Azade Shahmiri (1982) est une metteure en scène, actrice et auteure dramatique iranienne. Elle a suivi des études de littérature dramatique à l’Université de Téhéran en 2009, et accompli un travail de doctorat en études artistiques. Après sa remarquée première mise en scène théâtrale, Blind Track of Stars (2009), inspirée des journaux intimes et de la correspondance de Franz Fanon, elle commence à se focaliser sur des récits personnels et des expériences individuelles. Elle présente ainsi deux pièces courtes à Téhéran, le solo As You Like It (2011) et le monodrame Murder in Scriptorium (2011). Ses œuvres les plus récentes comprennent Not to Be (2016), une installation vidéo commandée par le festival de théâtre Schwindelfrei en Allemagne, et Damascus (2013), une lecture-performance donnée à Téhéran, Zurich et Gwangju. Également chercheuse indépendante et journaliste culturelle, Azade Shahmiri écrit depuis 2004 pour différents magazines d’art et journaux, et est aujourd’hui maître de conférences à l’Université Soore à Téhéran. 

Concept & mise en scène : Azade Shahmiri
Textes : Soheil Amirsharifi, Azade Shahmiri
Avec : Shadi Karamroudi, Azade Shahmiri
Vidéo : Soheil Amirsharifi
Direction technique : Ali Shirkhodaei
Création lumière : Ali Kouzehgar
Composition musicale : Adib Ghorbani
Costumes : Marzie Seyedsalehi
Performeurs dans les vidéos : Behzad Dorani, Sajad Tabesh, Hoda Heidari, Mariam Rahimivand
Caméra : Navid Moheymanian, Vahid Alvandifar
Enregistrement sons : Hadi Manavipour
Montage vidéo, corrections colorimétriques : Mohsen Kheyrabadi
Mixage : Hossein Ghourchian
Assistant pour les vidéos : Mohammad Mehdi Chakeri
Traduction française & sous-titrage : Massoumeh Lahidji
Crédits photo : Zarvan Rouhbakhshan
Merci à : Amin Zamani
Remerciements : Fatemeh Fakhraee, Hamid Pourazari, Saba Kasmaei, Ehsan Fouladi Fard, Negar Nemati, Sahar Saba, Alireza Karamroudi
Sous-titrage : Babel Subtitling (Frédéric Génicot,
Pamela Grillet-Paysan)
Présentation : Kunstenfestivaldesarts, Les Brigittines
Coproduction : Kunstenfestivaldesarts, Zürcher Theater Spektakel
Producteur délégué : Pierre Reis (Mehr Theatre Group)