17 au 18 juin 2017

PERCÉE PERSÉE

Dans le cadre de la Biennale des espaces d’art indépendants de Genève (BIG)
Danse in situ + guitare électrique sur la Plaine de Plainpalais — PREMIÈRE SUISSE/ACCUEIL: FRANCE!
>>> ENTRÉE LIBRE

Percée Persée est conçu comme l’articulation de deux soli, l’un chorégraphique et l’autre musical, dans un même espace temps et développe un espace polyphonique où enjeux chorégraphiques et musicaux se confondent, dialoguent et convoquent nos souvenirs par la mémoire des corps, des espaces et des perceptions.
L’enjeu de Percée Persée est de produire une forme chorégraphique et une partition musicale qui provoquent la rencontre et/ou la confrontation entre l’intertextualité d’une danse, d’une musique et d’un lieu ; les uns comme les autres contenant à la fois une part visible et une part non visible plus importante encore.
Percée Persée articule les stocks de mémoire, les strates non visibles à l’œuvre dans toute production artistique.

http://bigbiennale.ch/

Rémy Héritier

Rémy Héritier est né en France en 1977. Il vit à Paris et à Lille. Il engage à travers ses différentes écritures chorégraphiques des résurgences de strates temporelles et spatiales creusant ainsi l’épaisseur du passé pour parvenir au présent. Cette fouille archéologique dans un contexte donné, dans son histoire personnelle de la danse, dans celle de ses collaborateurs, lui permet d’étendre les contours de l’art chorégraphique à l’intertextualité, au document ou à l’entropie, et convoquer ainsi de nouvelles poétiques du geste. Depuis 2005, il a créé successivement Arnold versus Pablo (duo), Archives (sextet), domestiqué coyote (solo), Atteindre la fin du western (quintet), Dispositions (solo), Chevreuil (quintet), Facing the sculpture (quartet), une étendue (quartet), Percée Persée (duo), jeux chorégraphiques (cosigné avec Laurent Pichaud) et cosignés avec Marcelline Delbecq Another Version (duo) et Here, then (quatuor). En 2016-2017, il est artiste résidant chercheur à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts de Clermont-Ferrand pour son projet Une danse ancienne (création en cours).

  • Chorégraphie : Rémy Héritier
  • Interprétation : Rémy Héritier, Eric Yvelin
  • Musique : Eric Yvelin
  • Production & diffusion : Léa Bosshard / GBOD!
  • Co productions : Le Vivat d’Armentières, scène conventionnée danse et théâtre, Kunstencentrum Buda, Kortrijk
  • Résidences : Vivat d’armentières, scène conventionnée danse et théâtre, Les Laboratoires d’Aubervilliers (prêt de studio 2012), Centre Chorégraphique National de Montpellier – Mathilde Monnier
  • Avec les soutiens de la Fondation Cartier pour l’Art contemporain, de Fructôse à Dunkerque et de la Ménagerie de Verre dans le cadre des Studiolabs.
    GBOD! / Rémy Héritier est soutenu par la DRAC Hauts de France au titre de l’aide à la compagnie