8 juin 2018

FIESTA Y SORPRESAS, en collaboration avec Rock This Town

Deux vernissages d’Album (sur le label Rock This Town records) pour une fête vrombissante et quelques autres surprises…

le 8 juin, on verra éclore deux disques attendus comme la venue du messie, celui qui saura remettre les pendules à l’heure d’une époque catastrophique. « Zumbia Yéyé » de Los Orioles et du très dark et spectaculaire « Porte le Fer » de L’Écurie.

Une nuit où le rap passé/futur viendra remplir la fosse, où les Biennois viendront chauffer la surface du globe. Deux disques suspendus à nos lèvres. Rythmes Latino et minimals. Deux concerts sur les braises pour fêter une fin de saison, deux fins de mandats (BIG UP Laurence & Hélène) et mettre le feu à l’été qui arrive!

Rock This Town
www.rockthistown.ch

L’ÉCURIE, Porte le Fer, live
LOS ORIOLES, Zumbia Yeye, live
https://soundcloud.com/sacredhood/le-loup

& DJ’s TU all stars

entrée prix libre <3
www.rockthistown.ch/programme/5ae6b1698ad21e249a60d838
www.facebook.com/events/190520368263751

L’Ecurie

« L’écurie, groupe de rap iconoclaste fondé en 2000, put distiller fiel et magie à l’aube du second millénaire, avant de disparaître, aussi subitement qu’elle était venue, laissant planer une aura mystérieuse sur les promesses qu’elle avait fait naître, pour une poignée de disciples. Après plus d’une décennie d’absence, les sept bonhommes se reformèrent pour un concert unique en 2015, comme un phoenix renaît de ses cendres. Ce fût l’occasion de laisser une trace pour l’éternité, en laissant derrière elle une cassette (dont la pochette fût réalisée par Konstantin Sgouridis), de ces enregistrements historiques.

A l’orée 2018, le groupe est prêt à présenter le résultat de trois ans de travail, son enfant à lui, son petit Frankenstein, fruit de mille et une nuits blanches qui l’ont façonné dans l’ombre. Ce soir, ils seront six le doigt sur le poussoir, impatients de réveiller le monstre… »

Los Orioles

The fine team of Biel/Bienne-based Los Orioles seem to appreciate the atmosphere of cellars and squats. They specialized in chicha -a type of cumbia from Peru mixed with surf rock and psyche rock. To some listeners it has the smell of a vintage single malt whisky: a joyfully aggressive taste, subtly developed into several after-flavours.

This is no doubt due to the Afro-beat and dub notes that punctuate the more traditional pieces. Their show offers a sweaty and endless trance of bouncing Latin beats washed in weird and freaky reverbed sci-fi soundscapes. Finally, Los Orioles, will emerge from their humid underground locations in order to move your hips in merciless fashion.

www.losorioles.net